Une équipe qui gagne pour la lutte contre la SLA !

Le shiatsu au profit des malades

C’est le coeur en fête que Franck Juncker et moi-même avons donné des shiatsu tout au long de cette belle journée de lutte contre la SLA. Soleil, Joie et Convivialité étaient également au rendez-vous pour illuminer l’Esplanade de Metz.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes

La SLA, maladie des motoneurones

La Sclérose Latérale Amyotrophique, également appelée Maladie de Charcot, est une maladie des neurones moteurs. Ces derniers dégénérant, la contraction musculaire ne peut donc plus être commandée, empêchant ainsi progressivement l’usage des muscles volontaires. Cette pathologie neurologique atteint 1000 nouvelles personnes par an.

en quoi le shiatsu peut-il être utile face à cette pathologie ?

Le shiatsu et l’aromathérapie peuvent être des alliés de taille pour l’aide aux malades. Il n’est évidement pas question ici de guérison mais bien d’apporter du réconfort et une détente au patient. 

Atténuant les angoisses, travaillant les articulations et offrant un toucher bienveillant et profond, le shiatsu aidera le patient à mieux appréhender sa maladie et conserver un lien avec son corps. C’est un réconfort non négligeable que nous pouvons alors lui offrir.

Une étude portant sur l’évaluation de l’efficacité du shiatsu dans la réduction de  la fatigue liée à certaines pathologies neurologiques comme la SLA est d’ailleurs en cours depuis 2012. Elle s’inscrit dans le cadre d’un programme hospitalier de recherche clinique (PHRC), à l’initiative du docteur Nadine Le Forestier, neurologue à La Pitié-Salpêtrière(Paris).

En attendant les résultats de ces recherches, je vous convie à nous rejoindre pour Dynam Metz 2019.

Un dernier mot pour dire un grand « Merci ! » à nos gentils receveurs du jour pour leur contribution au profit de l’association Dam’s Paradize.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*